Alors que le carrelage était le revêtement par excellence pour les salles de bain, aujourd’hui, la concurrence se fait rude pour ce matériau. En effet, entre béton, parquet, stratifié, moquette ou vinyle, il est important de choisir le sol le plus compatible avec cet espace d’eau humide.

Revêtement de sol pour salle de bain, lequel choisir ?

Sur les sols et les murs d’une salle de bain, alors que l’on pense très souvent à installer du carrelage en céramique, il faut savoir que de nombreux autres matériaux existent et permettent tous, d’obtenir un rendu très charmant. Parmi ceux-ci, on retrouve :

  • Le carrelage grès cérame : sans doute le revêtement le plus répandu pour les salles de bain, le carrelage grès cérame n’a pas perdu de sa vitesse. Ce dernier, ayant détrôné l’incontournable pierre naturelle, est le leader des pièces humides. Simple à nettoyer et prêt à être posé sur tous les sols, ce matériau est en plus de cela, accessible. La gamme s’élargie et les couleurs ne cessent de se multiplier. Avec des motifs infinis, il est possible de créer son propre sol, authentique et unique. Aujourd’hui, les plus grandes marques proposent des style rectifiés. L’un des avantages du carrelage grès cérame est sa résistance aux chocs et à l’eau. Cependant, ce dernier peut devenir très dur et glissant !
  • La pierre naturelle : ce revêtement de sol est l’un des plus anciens. Effectivement, pour un intérieur sobre et au charme inégalé, le meilleur choix reste la pierre. Il est possible d’utiliser ce matériau pour le revêtement des douches italiennes par exemple. De plus, les nuances sont nombreuses et toutes uniques, principalement lorsque la pierre est locale. Côté résistance, longévité et nettoyage, la pierre naturelle est un très bon choix. cependant, le prix de ce matériau reste le principal inconvénient,
  • Le béton mat ou ciré : gagnant de plus en plus de succès en termes de revêtement, le béton ciré ou mat donne un effet industriel ou nature à la salle de bain. Il parvient ainsi à être décliné aussi bien sur le sol et les murs, que sur l’encastrement de la baignoire, le plan des vasques et l’intérieur des douches. Le béton représente un véritable atout de déco en vue de la large palette de couleurs disponible sur le marché. Hygiénique, dense, facile d’entretien et très résistant, le béton a vraiment tout pour plaire,
  • Le parquet massif : en théorie, le bois ne rime pas avec les pièces humides. Pourtant, beaucoup se laissent tenter par le parquet en bois massif pour leur salle de bain. Ce bois se décline en plusieurs types adaptés spécifiquement à ces pièces d’eau, l‘important est de choisir l’essence la plus résistante au flux de passage. Toutefois, bien qu’il soit chaleureux, esthétique et isolant, le parquet massif est délicat et nécessite un entretien régulier.

Poser un revêtement souple pour ses salles de bain, est-ce possible ?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, un sol souple peut très bien être placé dans une salle de bain. Ceux fabriqués en lino ou en PVC par exemple, sont considérés comme étanches, résistants et très abordables. Ce sont tous des revêtements fabriqués avec du polychlorure de vinyle et ne craignent donc pas l’humidité. Grâce aux techniques d’impression sophistiquées et modernes, ce type de sols offre une liberté de choix impressionnante et parvient par la même occasion, à reproduire l’aspect de plusieurs matières comme le carrelage, la pierre, et le métal. Le choix se fera donc selon les goûts et les idées déco de chacun. Toutefois, lorsqu’il s’agit de salles de bain, il est préférable d’opter pour les rouleaux aux dames afin de limiter au maximum, tous les risques d’infiltration. Dans tous les cas, les sols en PVC ou en vinyle sont faciles d’entretien et ne demandent pas beaucoup d’attention.